Comment Fred est autonome pendant la nuit | Doro Care
Deux seniors assis dans un canapé riant et se tenant par la main Deux seniors assis dans un canapé riant et se tenant par la main
INTERVENANT

« Je me sens plus rassuré et ma femme peut dormir sur ses deux oreilles »

En raison de sa chute, Fred a besoin de l'aide d'un déambulateur, qu'il utilise tant à l'étage qu'au rez-de-chaussée. Ses proches le soutiennent lui rendent visite un jour sur deux. Le reste du temps, il vit seul avec sa femme. La nuit, Fred utilisait une lampe torche pour se rendre aux toilettes.

Fred utilise un déambulateur pour se déplacer mais il a des problèmes d'équilibre car il éprouve des difficultés à tenir la lampe torche tout en manœuvrant son déambulateur. Lors de son entretien, Fred a expliqué combien il aimait passer du temps dans son jardin et qu'il espérait pouvoir le refaire bientôt.

 

Une alarme personnelle a été installée, de même qu'un détecteur de pression dans son lit et une veilleuse. Grâce à l'alarme personnelle, Fred peut déclencher une alerte s'il a besoin d'aide parce que ses genoux ne le soutiennent plus. Grâce au détecteur de pression dans son lit, Fred peut se rendre aux toilettes en toute sécurité la nuit, en utilisant ses deux mains pour guider son déambulateur. De plus, une alerte est envoyée au centre de téléassistance s'il n'est pas revenu dans son lit après un certain temps (indiquant une possible chute). 

Fred nous confie que l'installation d'un système de téléassistance est une aubaine pour lui.

 

Cela le rassure, quand il est parfois seul chez lui, de pouvoir se déplacer dans la maison et le jardin en sachant qu'il peut appeler à l'aide via son médaillon si besoin. La lumière de chevet qui s'allume automatiquement lui simplifie la vie quand il se lève la nuit pour se rendre aux toilettes. Sa femme est quant à elle ravie de pouvoir dormir sur ses deux oreilles depuis qu'elle sait qu'il est autonome.

 

Si ce dispositif de téléassistance n'avait pas été installé, Fred sait qu'il aurait eu plus de risques de chutes, et donc d'être hospitalisé. Il aurait aussi dû compter davantage sur sa famille, ce qui lui aurait fait perdre une grande partie de son indépendance.

À propos de Fred :

Fred vit avec sa femme, il est chroniquement handicapé par l'emphysème et a une mobilité réduite à cause de l'arthrite. Récemmnt, ses genoux ont commencé à le lâcher, ce qui l'a amené à trébucher et qui lui a valu un récent séjour à l'hôpital.