Vivre en toute autonomie avec le diabète | Doro Care
Jeune homme souriant et en conversation sur son portable, avec alarme personnelle autour du poignet. Jeune homme souriant et en conversation sur son portable, avec alarme personnelle autour du poignet.
DIABÈTE

« Ma vie a complètement changé. Je me sens à la fois en sécurité et libre »

James s'inquiétait non seulement de faire une crise et du fait que personne ne le saurait, mais aussi des problèmes de sécurité liés au fait d'habiter seul. Une alarme personnelle a été installée, mais il a opté pour un détecteur de chutes Vibby OAK  plutôt que pour un médaillon, de sorte qu'en cas de malaise hyperglycémique le système s'active automatiquement et que ce ne soit pas à lui d'appuyer sur un bouton. (Il peut toutefois appuyer sur le bouton placé au centre du détecteur de chute si besoin.)

 

Pour réduire les risques pendant la nuit ou lorsqu'il prend une douche (quand il ne porte pas le détecteur de chutes), un  cordon radio à tirer a été installé dans sa salle de bains. Un  capteur de crises d'épilepsie  a également été intégré à son lit.

On accédait à l'appartement par une porte extérieure au bout d'un escalier descendant plus bas que le niveau de la rue. Il était donc plutôt isolé. Préoccupé par les visiteurs indésirables, James a fait installer un bouton d'appel anti-intrusion  juste derrière la porte d'entrée, à l'abri des regards mais facilement accessible.

Deux mois plus tard, James avait réussi sa transition vers une vie indépendante et profitait de cette nouvelle vie. Son équipement de téléassistance le rassurait non seulement en lui offrant un environnement sûr, mais aussi parce qu'il savait qu'en cas de crise ou de malaise hypoglycémique, les services d'urgence seraient alertés et viendraient rapidement à son secours.

À propos de James

James, 19 ans, a récemment quitté le nid familial pour emménager dans un appartement en sous-sol. Il souffre de diabète insulino-dépendant et de crises d'épilepsie nocturnes mais aspire à son indépendance, si possible.